La firme Apple ne recule devant rien, elle propose désormais aux enseignants (cf : http://www.apple.com/fr/retail/fieldtrip/) d'organiser des sorties scolaires dans ses magasins Apple Store. Et pour cela, rien de plus simple, une inscription en ligne en quelques clics...

Et, si l'on suit la procédure d'inscription, on se rend compte que ces offres de visite s'adressent aux enfants dès l'âge de cinq ans. Mais, en tant que parent, on peut-être rassuré, en effet il faut signer une « Autorisation de participation de mineur ». Et là, le monde merveilleux d'Apple se poursuit ;en signant ce document on s'engage, entre autres à : 

« Je renonce par la présente à poursuivre Apple Inc. (« Apple »), ainsi que ses directeurs, responsables, employés, filiales, affiliés, sous-traitants et agents, au titre de l’ensemble des réclamations, pertes et dommages directs ou indirects consécutifs ou liés à la participation de mon enfant au Programme. »

et la cerise sur le gâteau :

« J’autorise par la présente la prise de photos, de vidéos et d’entretiens avec mon enfant, et autorise Apple à utiliser, publier, dupliquer, transmettre, afficher en public ou protéger par copyright les images, vidéos et entretiens de mon enfant, pour toute utilisation raisonnable en relation avec le Programme. Je renonce à tout droit de regard, toute demande de compensation complémentaire, toute velléité d’injonction ou réclamation concernant les droits conférés par la présente à Apple (y compris en matière de diffamation ou d’atteinte à la vie privée), quelles que soient les formes d’exploitation, d’altération, de déformation ou d’effet utilisées. »

Quant aux arguments pour convaincre les enseignants et les parents, ils sont tout aussi merveilleux :

« À l’issue de la séance, les élèves auront compris à quel point les produits Apple peuvent leur ouvrir le champ des possibles. Les enseignants découvriront comment l’iPad, associé à des contenus de l’App Store, de l’iBooks Store et d’iTunes U, peut devenir un vrai plus pour l’apprentissage en classe. »

 

Ces multinationales nous surprendront toujours...